Perspectives du marché et opportunités - novembre 2015 (semaine 45 t à 48 incluses)

Ces perspectives du marché concernent les principaux produits Flandria pour les semaines 45 à 48 incluses. Elles ont été clôturées le 9 octobre. Ces prévisions reposent sur l'approvisionnement prévisionnel jusqu'à cette date. Les prix à la criée sont comparés aux prix de la même période l'année précédente. Novembre est le mois idéal pour mener des actions promotionnelles sur les choux, le céleri-rave, l'endive et la laitue.

Poireau
Approvisionnement : la production stagne aux environs de 1,3 à 1,5 millions de kg/semaine pendant la semaine 45. Elle continue de fluctuer autour de 1,5 millions de kg pendant les semaines 46-48.
Prix : en septembre, le prix était plus élevé qu'en septembre 2014 de même que pour l'ensemble de l'année 2015, où les producteurs ont reçu un prix moyen plus élevé pour leur produit.

Mâche
Approvisionnement : pendant les semaines 45 à 48 incluses, le commerce peut compter sur un volume hebdomadaire, de 20 000 à 40 000 kg.
Prix : en septembre, la mâche a atteint un prix à la criée de loin supérieur à celui de septembre 2014. Pour ce qui est de la moyenne des 40 premières semaines de 2015, les prix sont eux aussi plus élevés.

Endive
Approvisionnement : la production reste au même niveau, soit 1 à 1,2 millions de kg par semaine pendant les semaines 45 à 48 incluses.
Prix : en septembre de cette année, le prix à la criée a dépassé celui de 2014. Sur l'ensemble de l'année 2015, les prix sont supérieurs à ceux de la période correspondante l'année dernière.

Laitue
Approvisionnement : la production continuera de progresser pour atteindre 1,8 à 2,3 millions de pièces pendant les semaines 45 à 48 incluses.
Prix : en septembre, les prix à la criée de la laitue étaient légèrement supérieurs à ceux de septembre 2014. Il en va de même pour le prix moyen des 40 premières semaines de l'année.

Chou rouge
Approvisionnement : la progression se maintient pendant les semaines 45 à 48 avec des volumes de 60 000 à 80 000 pièces par semaine.
Prix : en septembre, les prix à la criée étaient supérieurs à ceux de la même période en 2014. Pour les 40 premières semaines de 2015, les prix étaient légèrement inférieurs à ceux de la période correspondante l'année précédente.

Chou blanc
Approvisionnement : les semaines 45 à 26 sont synonymes de sommet de la production, de 150 000 à 180 000 pièces par semaine.
Prix : le chou blanc a enregistré des prix plus élevés qu'en septembre 2014 et il en va de même pour le prix moyen.

Chou vert
Approvisionnement : l'offre évolue vers un sommet entre 100 000 et 120 000 pièces par semaine durant les semaines 45 à 48 incluses.
Prix : en septembre, les producteurs ont reçu à la criée un prix supérieur à celui de la même période en 2014. Le prix moyen à la criée était lui aussi inférieur à celui de la période correspondante en 2014.

Chou chinois
Approvisionnement : pendant les semaines 45 à 48 incluses, les criées LAVA s'attendent à recevoir entre 35 000 et 35 000 pièces par semaine.
Prix : en septembre, les prix à la criée étaient supérieurs à leur niveau de septembre 2014, tandis que le prix moyen pour l'année demeurait légèrement supérieur. 

Céleri-rave
Approvisionnement : une légère progression de 150 000 à 200 000 pièces par semaine suivra durant les semaines 45 à 48 incluses.
Prix : en ce mois de septembre, le prix du céleri-rave était supérieur à celui de septembre 2014. Le prix moyen sur les 40 semaines de l'année 2015 était quant à lui légèrement inférieur à celui de l'année précédente.

Céleri vert
Approvisionnement : le commerce peut compter sur un volume de 150 000 pièces par semaine pendant les semaines 45 à 48.
Prix : en septembre, les prix à la criée étaient supérieurs à ceux de septembre 2014. La même tendance s'observe pour la période correspondante l'année précédente.

Choux de Bruxelles
Approvisionnement : les criées LAVA s'attendent à un premier sommet de 150 000 à 180 000 kg par semaine entre les semaines 45 à 48 incluses.
Prix : en septembre, les producteurs ont reçu un prix supérieur à celui de septembre 2014. Il en va de même pour le prix moyen sur la période correspondante l'année précédente.

Tomates en vrac
Approvisionnement : le volume poursuit sa descente pendant les semaines 45 à 47 incluses. Il passe de 2 à 1,5 millions de kg par semaine. Pendant la semaine 48, 1 million de kg devraient encore être fournis.
Prix : les producteurs ont obtenu des prix légèrement supérieurs en septembre et le prix à la criée pour les 40 premières semaines de 2015 est supérieur à celui de la même période en 2014.

Tomates en grappes
Approvisionnement : le volume devrait continuer de diminuer pendant les semaines 45 à 46 incluses avec encore 2,5 millions de kg/semaine. Pendant les semaines 47 à 48 incluses, l'offre fluctue aux environs de 2 millions de kg par semaine.
Prix : en septembre, les prix à la criée étaient amplement supérieurs à ceux de septembre 2014. Il en va de même pour le prix moyen comparé à celui de la même période en 2014.

Concombres
Approvisionnement : les criées LAVA s'attendent à une production réduite pendant la semaine 45, soit 1 million de pièces par semaine, avant un effondrement du volume pendant la semaine 46, à 500 000 pièces. La semaine 48 clôture la saison du concombre.
Prix : le prix à la criée de septembre de cette année était de loin supérieur à celui de septembre 2014. Le prix moyen pour 2015 était légèrement supérieur à celui de la même période en 2014.

Les poivrons
La production est très fluctuante. L'approvisionnement de toutes les couleurs prend fin pendant la semaine 48.
Prix : en septembre 2015, les prix à la criée des trois couleurs étaient largement supérieurs à ceux de septembre 2014. Le prix moyen était légèrement supérieur pour les trois couleurs.
Vert : pendant la semaine 45, l'approvisionnement s'élèvera encore à 200 000 - 300 000 kg, avant une diminution à 100 000 kg pendant les semaines 46-47. L'approvisionnement s'arrête totalement pendant la semaine 48.
Rouge : les producteurs fourniront 300 000 à 400 000 kg pendant la semaine 45. Pendant les semaines 46 à 47, le volume ne sera plus que de 100 000 à 200 000 kg par semaine. La production prend fin pendant la semaine 48.
Jaune : durant la semaine 45, l'approvisionnement sera encore de 150 000 à 200 000 kg par semaine, pour diminuer à 50 000 kg pendant la semaine 46, avant la clôture de la saison en semaine 48.

Aubergines
Approvisionnement : le volume diminue encore pendant les semaines 44-45, pour se limiter à 100 000 kg par semaine. La semaine 47 annonce la fin de la saison des aubergines.
Prix : en septembre, de loin supérieur à celui de septembre 2014 ; le prix moyen pour les 40 semaines de l'année 2015 est également supérieur à celui de la même période l'année dernière.

Choux-fleurs
Approvisionnement : pendant la semaine 45, les producteurs devraient encore fournir 300 000 pièces. Pendant les semaines 46 à 47, le volume redescend entre 150 000 et 200 000 pièces par semaine. La production hebdomadaire des semaines 48-49 sera encore de 100 000 pièces.
Prix : inférieur à celui de septembre 2014, le prix moyen était également inférieur à celui de la même période en 2014.

Brocoli
Approvisionnement : le volume diminue entre 25 000 et 40 000 kg par semaine durant les semaines 45 à 46 incluses. L'approvisionnement est toujours de 10 000 kg durant les semaines 47-48.
Prix : supérieur au prix de septembre 2014. Le prix moyen sur l'ensemble de l'année 2015 a toutefois plongé sous son niveau de la période correspondante en 2014.

Courgettes
Approvisionnement : la production continue de diminuer pendant la semaine 45, avec 100 000 pièces par semaine. Vers la semaine 46, la saison se termine doucement avec encore 10 000 pièces. La saison prend fin en semaine 48.
Prix : en septembre, les prix à la criée étaient comparables à ceux de septembre 2014. Le prix moyen sur les 40 semaines de l'année 2015 était inférieur à celui de la même période en 2014.
40 weken van 2015 lag wel lichtjes lager dan over dezelfde periode in 2014.

 

Lava
Flandria
Nieuws
Contact