Le VLAM investit pleinement dans de nouveaux dossiers de promotion

Le Vlaams Centrum voor Agro- en Visserijmarketing (VLAM) espère pouvoir bénéficier d'un co-financement européen maximum pour ses futures campagnes promotionnelles. Si le VLAM réussit, nos produits flamands de qualité pourront être dégustés dans les contrées les plus lointaines.

15 dossiers
Au final, le VLAM a introduit 15 dossiers auprès de l'Europe pour divers produits : six pour la promotion dans des pays au sein de l'Europe et neuf pour la promotion dans des pays en dehors de l'Europe. Globalement, le VLAM espère rassembler 3,6 millions d'euros. Si tous les projets recevaient un accueil favorable, l'intervention supplémentaire de l'Europe serait de 13,8 millions d'euros, soit un budget promotionnel de 17,5 millions d'euros. Dont 70 à 80 pour cent proviendraient de l'Europe.

Fruits et légumes
En Europe et spécifiquement pour le secteur des fruits et légumes, le VLAM vise la promotion de la poire Conférence auprès des consommateurs allemands (et néerlandais). Pour ce qui est de la promotion dans des pays hors de l'Europe, nous investissons dans la promotion des poires et des pommes sur le nouveau marché en croissance, l'Inde, des poires au Brésil et en Chine et sur la promotion des légumes au Canada, plus particulièrement les poireaux, l'endive et le poivron.
Selon le VLAM, le fait que la part du lion des projets se situe en dehors de l'Europe s'inscrit pleinement dans la mission d'aide aux secteurs dans la diversification de leurs marchés d'exportation. Les actions menées à l'étranger sont en permanence axées sur le commerce. Elles se concrétisent par des participations à des salons et à des journées de contact à l'occasion desquelles les exportateurs flamands rencontrent des acheteurs étrangers.

Faire goûter au consommateur
Nombreux sont les programmes soumis qui optent pour l'approche des consommateurs étrangers. " La seule façon de faire apprécier des produits inconnus est de les proposer et de les faire déguster ", affirme-t-on au VLAM. Si le VLAM réussit à faire approuver plusieurs projets, nos produits flamands de qualité pourront être dégustés dans les contrées les plus lointaines.
La décision sur l'approbation des programmes soumis est attendue à l'automne. Les programmes européens débuteront en janvier 2017 pour une période de trois ans.

Lava
Flandria
Nieuws
Contact