Des kiwaïs longtemps après l'été

Le kiwaï répond à la demande croissante du marché pour des produits prêts à l'emploi. Surprenez vos clients en proposant cette friandise à croquer dans votre rayon des fruits. Le commerce peut compter sur un approvisionnement constant du début du mois de septembre à la fin du mois d'octobre !

Une empreinte écologique limitée
Le kiwaï (Actinidia Arguta), aussi appelé kiwi de Sibérie, fait partie du même genre que le kiwi ordinaire, mais au départ, il est originaire de régions plus froides. Le plant convient parfaitement aux climats modérés comme le nôtre. Il est cultivé en plein air et résiste aux maladies et aux nuisibles des fruits. Sa faible empreinte écologique est un argument de vente intéressant qui s'ajoute à son mode de culture durable. La production devrait en outre augmenter considérablement dans les prochaines années, quand les plants auront atteint leur rendement optimal. L'utilisation de plusieurs variétés permet un étalement de la récolte.

Une production en croissance progressive
La production des variétés précoces débute dès la mi-août. La vente accélère dès le début du mois de septembre. " La production progresse d'année en année et nous pouvons garantir un approvisionnement continu jusqu'à la mi-octobre ", confirme Natalie Snijers du service commercial de Veiling Hoogstraten. " L'année dernière, nous avons produit 70 tonnes, cette année, la production fluctue aux environs de 95 tonnes, tant pour le marché du frais que pour l'industrie. Les détaillants belges sont intéressés par ce produit et les exportations progressent. Ainsi, la demande de l'Allemagne commence à se faire soutenue et les ventes augmentent. "
La Criée BelOrta propose également des kiwaïs dans la gamme bio et cette année, la production devrait atteindre 35 tonnes. Grâce à l'utilisation de plusieurs variétés, BelOrta est en mesure de garantir un approvisionnement continu. Les kiwaïs sont portés à maturité idéale dans des conditions contrôlées. Les kiwaïs bios de BelOrta sont proposés par défaut dans un shaker de 125 grammes, mais d'autres conditionnements peuvent également être fournis sur demande.

Un emballage fait pour le client
Comme tous les producteurs Flandria, les producteurs de kiwaïs suivent un cahier des charges strict qui définit des normes de qualité et de calibrage. Il existe deux calibres : 19 à 23 mm et 24 à 28 mm. Ce calibrage garantit l'uniformité de l'emballage et une apparence soignée dans le rayon des fruits. Veiling Hoogstraten investit dans des emballages pratiques, pour les utilisateurs et pour le produit : 12 shakers de 125 g dans une caisse à shakers en carton attrayante. Le produit peut également être livré dans l'emballage de l'acheteur. La vente pour toutes les criées LAVA est centralisée par Veiling Hoogstraten et elle se fait uniquement à la négociation : l'achat d'une quantité déterminée est fixé dans des contrats annuels et hebdomadaires.

Le respect total de la chaîne du froid
La sensibilité du kiwaï à l'éthylène requiert une technique de conservation spécifique. C'est un élément auquel il convient d'être très attentif durant la commercialisation. Après la récolte et lors du transport vers la criée, le respect de la chaîne du froid est assuré pour garantir la qualité. Le producteur achemine les kiwaïs vers la criée dans les 48 heures. Ils y sont conservés à une température de 2 °C. Lorsqu'ils sont placés au frigo, les substances qui arrêtent l'éthylène interrompent le processus de mûrissage qui reprend au moment de la livraison, quand le lot vendu reçoit une " dose " d'éthylène. " Lorsqu'il est à point, nous livrons à l'acheteur un produit prêt à être consommé, toujours suffisamment ferme. Conservé au frais en magasin, il a une durée de vie garantie de 2 à 3 jours " assure Natalie Snijers.

Sensible à l'éthylène
Dans le rayon des fruits, présentez ce produit à bonne distance des produits qui produisent de l'éthylène, par exemple les tomates, les bananes, etc. car cette substance accélérera le mûrissement des kiwaïs. En revanche, si le commerçant reçoit ses produits un peu trop fermes, il peut précisément les placer à côté de ces produits pour accélérer le processus de maturation. À température ambiante, le kiwaï se conserve environ une semaine. Les exemplaires plus tendres se conservent moins longtemps, soit 2 à 3 jours.

Un snack idéal
Le consommateur actuel recherche en permanence des produits alimentaires goûteux, qui se mangent rapidement et aisément, tout en étant sains. Le kiwaï répond à ces exigences. Sa forme, sa texture et son épluchure en font un superbe petit fruit. À peine plus gros qu'un raisin, sa peau fine est imberbe, si bien qu'il peut se manger nature, sans l'éplucher ni le couper. Le fruit est optimal lorsqu'il est tendre et vert foncé. Son épluchure tendre, sa chair douce et juteuse en font un fruit idéal en snack, mais il convient aussi à la réalisation de nombreux desserts et préparations relevées. Pour ce qui est de sa valeur nutritive, le kiwaï n'a rien à envier au kiwi traditionnel : riche en vitamine C (70 mg/100 g), il contient des antioxydants, des minéraux et autres substances saines.

L'automne dans toute sa splendeur
L'automne promet encore l'arrivée de beaux produits dans les magasins ! Les kiwaïs présentés dans de pratiques shakers à emporter apportent de la fraîcheur dans le rayon des fruits. Faites-les goûter à vos clients, ils apprendront ainsi rapidement à connaître cette délicieuse petite baie toute fraîche. Convainquez-les d'opter pour quelque chose de différent : les délicieux kiwaï " made in Belgium ". Le shaker pratique forme une portion, prête à déguster, pratique en voiture, au bureau, pour les petites mains d'enfants, etc. Le shaker porte aussi un autocollant avec des conseils sur la consommation du kiwaï mûr à point. Attirez l'attention de vos clients sur ces atouts.

Lava
Flandria
Nieuws
Contact